Sortie le 13 février dernier, Ralph 2.0 plonge les spectateurs dans un formidable terrain de jeu : Internet !

Rempli de référence, Ralph 2.0 montre a quel point Internet est une source d’inspiration pour les internautes mais qu’il peut être également un danger pour ceux ne maitrisant pas correctement cet univers, notamment quand Ralph la Casse se balade dans le dark web (pour de sombres raisons).

le Synopsis

Ralph quitte l’univers des jeux d’arcade pour s’aventurer dans le monde sans limite d’Internet. La Toile va-t-elle résister à son légendaire talent de démolisseur ? Ralph et son amie Vanellope von Schweetz vont prendre tous les risques en s’aventurant dans l’étrange univers d’Internet à la recherche d’une pièce de rechange pour réparer la borne de Sugar Rush, le jeu vidéo dans lequel vit Vanellope. Rapidement dépassés par le monde qui les entoure, ils vont devoir demander de l’aide aux habitants d’Internet, les Netizens, afin de trouver leur chemin, et notamment à Yesss, l’algorithme principal, le cœur et l’âme du site créateur de tendances BuzzzTube…

Source : Allociné

Une qualité pédagogique

Internet est un monde où tout va vite et Ralph 2.0 a à no yeux, une qualité pédagogique pour les plus petits mais aussi pour les plus grands ;). La face cool d’Internet est bien sûr exposée en montrant ce qui est réalisable avec : trouver les informations que nous souhaitons, jouer, devenir populaire… mais le film ne s’arrête pas seulement à montrer ces éléments,  il explique également comment cela fonctionne et les répercussions que certaines actions peuvent avoir pour les autres internautes en bien et en mal. Des éléments un peu plus complexe sont mêmes très bien mis en lumière comme le fonctionnement d’un virus informatique et des pop-up !

Une dimension psychologique

Une qualité pédagogique oui mais aussi une dimension psychologique. Outre l’histoire d’amitié entre Ralph et la princesse Vanellope et ses classiques rebondissements, Ralph 2.0 traite également à notre sens de l’addiction aux jeux vidéos, aux réseaux sociaux et à Internet en règle générale. La possibilité de se construire un nouveau personnage dans ce monde parallèle mais également dans un sens positif avec tous les liens que les internautes peuvent créer entre eux. Après tout, Internet étant construit par l’homme, n’est-il pas le reflet de ce que nous sommes vraiment ? 😉

Autre chose extrêmement sympathique, Ralph 2.0 étant un Walt Disney, de nombreuses références sur le monde Disney et de ses franchises comme Star Wars et Marvel sont a retrouver tout au long du film d’animation pour notre plus grand plaisir !

Vous aimez Internet et Disney ? Foncez en salle !