McDo perd l’usage exclusif de sa marque « Big Mac » après une révocation de l’Union Européenne en janvier dernier.

Un duel McDo ⚡ Supermac

Le géant américain perd en réalité une bataille contre la petite chaîne irlandaise Supermac qui accuse McDo de faire « de l’intimidation en matière de marques déposées, déposant des noms de marques tout bonnement mis de côté pour être utilisés contre de futurs compétiteurs » d’après l’AFP.

Il s’agit là d’une véritable histoire digne de David contre Goliath et qui ne semble pas faire peur à Pat McDonagh, le directeur général de Supermac, qui déclare dans son communiqué : « Ce n’est pas parce que McDonald’s a les poches profondes et que nous sommes relativement petits que nous ne nous défendrons pas ». Un enjeu de taille pour ce patron qui souhaite développer sa chaîne au Royaume-Uni et dans l’Union européenne et qui en est empêché par McDo dû fait de la ressemblance des deux noms : Supermac et Big Mac.

Les champs d’actions de la marque « Big Mac » sont à priori trop large alors que McDo utilise ce nom seulement pour son célèbre burger et non pour désigner un nom de restaurant par exemple. Attention tout de même, pour le moment il s’agit bien d’une bataille de perdue mais pas de la guerre. En effet, même si les avocats de Mc Donald’s n’ont pas encore trouvé la bonne parade, la firme américaine dispose encore de plusieurs recours qui retarderont certainement le jugement définitif.